Les recherches de Barracuda révèlent une montée en flèche du trafic des robots.

Date de publication : le 01/09/2021 à 12 h 00

New report explores emerging traffic trends and live examples of bot behavior and detection

 

CAMPBELL, Calif., Sept. 1 2021   

 

À retenir : 

  • Bots make up nearly two-thirds of internet traffic.
  • Les applications e-commerce et les portails de connexion sont les cibles privilégiées des bots persistants avancés.
  • North America accounts for 67% of bad bot traffic—and most of it originates from public data centers.

 

Barracuda, a trusted partner and leading provider of cloud-enabled security solutions, today released key findings about bad bots and the ways these automated attacks are evolving. The report, titled Bot attacks: Top Threats and Trends – Insights into the growing number of automated attacks, explores emerging traffic patterns, live examples of bot behavior and detection, and the steps IT teams should take to protect their businesses.

 

Consultez le rapport dans son intégralité : https://fr.barracuda.com/cloud-market

 

Le rapport analyse les tendances actuelles : volume du trafic généré par les bots malveillants, origine des attaques et moment de la journée où ces dernières risquent le plus de se produire. On y découvre également des exemples concrets et des conseils à l'intention des équipes informatiques, notamment les mesures à prendre et les solutions technologiques à adopter pour s'en prémunir.

 

An in-depth look at bot traffic

Barracuda researchers analyzed traffic patterns over the first six months of 2021. Here are some of the key takeaways from their analysis:

  • Bots make up nearly two-thirds of internet traffic, with bad bots making up nearly 40% of all traffic.
  • Les applications e-commerce et les portails de connexion sont les cibles privilégiées des bots persistants avancés.
  • North America accounts for 67% of bad bot traffic—and most of it originates from public data centers.
  • La plus grande partie du trafic généré par des bots provient des deux principaux acteurs du cloud public (AWS et Microsoft Azure), dans une proportion quasi égale.
  • Just over 22% of bad bot traffic comes from Europe, with European bad bot traffic more likely to come from hosting services or residential IPs.
  • Les bots malveillants respectent les horaires de travail classiques.

 

“While some bots like search engine crawlers are good, our research shows that over 60% of bots are dedicated to carrying out malicious activities at scale,” said Nitzan Miron, VP of Product Management, Application Security, Barracuda. “When left unchecked, these bad bots can steal data, affect site performance, and even lead to a breach. That’s why it’s critically important to detect and effectively block bot traffic.”

 

Ressources : 

Download the full report: fr.barracuda.com/bot-threat-report

 

Read the blog post: http://cuda.co/49751  

  

Barracuda en quelques mots  

Notre objectif : faire du monde un endroit plus sûr. Chez Barracuda, nous pensons que chaque entreprise mérite un accès à des solutions de sécurité de niveau professionnel dans le cloud, à la fois abordables, intuitives et facilement déployables. Nous protégeons vos e-mails, réseaux, données et applications à l'aide de solutions novatrices capables de s'adapter au parcours de nos clients, et de se développer en conséquence. Plus de 200 000 entreprises aux quatre coins du monde font confiance à Barracuda pour les protéger, même lorsque le danger ne leur semble pas imminent : nous nous voulons invisibles afin de permettre aux entreprises de se concentrer sur leurs activités et leur développement. Pour en savoir plus, rendez-vous sur barracuda.com

 

Barracuda Networks, Barracuda et le logo Barracuda Networks sont des marques déposées de Barracuda Networks, Inc. aux États-Unis et dans d'autres pays.