Glossaire

Filtrage de contenu

En quoi consiste le filtrage de contenu ?

Le filtrage de contenu consiste à utiliser un programme pour filtrer ou exclure l'accès à des pages Web ou des e-mails considérés comme dangereux. Le filtrage de contenu est utilisé par les entreprises dans le cadre de leurs pare-feux, mais aussi par les propriétaires d'ordinateurs dans le cadre personnel. Le filtrage de contenu repose sur des modèles de contenu – chaînes de texte ou objets dans des images – qui, s'ils correspondent, indiquent qu'un contenu est indésirable et doit être éliminé. Un filtre de contenu bloque alors l'accès à ce contenu.

Les filtres de contenu font souvent partie des pare-feux Internet, mais ils peuvent être mis en œuvre sous forme matérielle ou logicielle. Dans ce cas, le filtrage de contenu vise un objectif de sécurité. Mais il sert également à mettre en œuvre les politiques d'une entreprise à l'égard de l'utilisation des systèmes d'information. Par exemple, les sites de réseaux sociaux font souvent l'objet d'un filtrage s'ils n'ont aucun rapport avec le travail.

Dans quelle mesure le filtrage de contenu est-il important ?

Un contenu répréhensible, inapproprié ou illégal est source de risques pour les entreprises. Par exemple :

  • En autorisant l'accès à du contenu pornographique sur le lieu de travail, l'entreprise s'expose au risque de plaintes pour harcèlement sexuel, ou à la création d'une ambiance de travail hostile ou dévalorisante.
  • Les sites contenant des spams peuvent entraîner l'installation de malwares ou autres logiciels malveillants sur les ordinateurs de l'entreprise.
  • Les sites à contenu haineux ou violent peuvent compromettre la sécurité des employés et renvoyer une image négative de l'entreprise dans son ensemble.
  • Les sites de réseaux sociaux peuvent réduire la productivité et distraire les employés de leurs tâches quotidiennes.

Le filtrage de contenu permet de limiter ces risques en rendant l'accès à de tels contenus difficile sur le lieu de travail, et en démontrant que l'entreprise s'oppose à tout contenu inapproprié, illégal ou répréhensible en général.

Pour être efficace, le filtrage de contenu doit être déployé à travers tous les canaux de contenu. Voici quelques-uns des canaux les plus courants :

  • Web : filtrage de pages ou de sites Web, mais aussi de signets ou autre trafic Internet.
  • E-mails : filtrage de la messagerie afin de bloquer les spams, malwares et autres contenus indésirables ou malveillants. En général, il s'agit de filtrer la ligne d'objet des e-mails transmis par l'intermédiaire du système de filtrage. Lorsqu'un message reçu remplit les critères, il est alors placé dans le dossier Courrier indésirable du destinataire. Dans certains cas, le message est même renvoyé à l'expéditeur, car « impossible à remettre ».
  • Exécutables : filtrage des fichiers exécutables pouvant installer des logiciels malveillants sans prévenir l'utilisateur.

L'objectif est souvent de bloquer l'accès à tout contenu que l'utilisateur ou l'administrateur pourrait juger répréhensible. Certaines de ces restrictions peuvent s'appliquer à tous les niveaux : le gouvernement d'un pays peut souhaiter les appliquer à l'échelle nationale, un fournisseur d'accès Internet peut appliquer un filtrage à ses clients, un employeur à son personnel ou une école à ses enseignants. Le filtrage des e-mails ne connaît aucune limite de portée, et il constitue souvent une étape décisive vers la sécurisation de tous les internautes.

En savoir plus sur le filtrage de contenu

Termes associés

Lectures complémentaires

Découvrez comment Barracuda peut vous aider

À l'aide de contrôles flexibles, Barracuda Web Security Gateway permet de filtrer le contenu en ligne avec une précision sans faille. Les administrateurs peuvent ainsi bloquer facilement les comportements dangereux comme l'accès à du contenu pornographique ou violent, ou les tentatives de piratage.

Des questions sur le filtrage de contenu ? Contactez-nous dès maintenant.