Barracuda Email Threat Scanner

De graves menaces se cachent peut-être dans vos boîtes aux lettres Office 365

Analysez votre environnement Office 365. C'est rapide, gratuit et sécurisé – et sans impact sur les performances de votre messagerie.

SCANNEZ VOS E-MAILS DÈS MAINTENANT

Besoin d'aide concernant votre analyse ? Parlez-en à un expert en sécurité.

Plus de 95 % des boîtes aux lettres Office 365 hébergent des e-mails malveillants.

Un grand nombre de ces menaces par e-mail arrivent à se glisser derrière la passerelle de messagerie. Des menaces telles que les ransomwares, le spear phishing et le piratage de compte font courir un réel danger à votre entreprise et à vos salariés. Concrètement, les menaces e-mail non détectées coûtent plus de 300 millions de dollars par mois aux entreprises.

Découvrez ce qui se cache dans vos boîtes de réception.

Il est vital d'évaluer et d'avoir conscience des vulnérabilités de vos solutions de sécurité des e-mails. À l'aide d'une intelligence artificielle et de l'intégration par API à Office 365, Barracuda Email Threat Scanner détecte rapidement et efficacement les attaques de type social engineering cachées dans vos boîtes aux lettres.

Plus de 8 000 entreprises

ont effectué cette analyse et découvert des menaces avancées dans leurs boîtes aux lettres Office 365.

+ de 11 000

analyses effectuées

depuis 2018

11 millions

de boîtes aux lettres

ont été scannées à la recherche de menaces

6 millions

d'attaques par spear phishing

identifiées à ce jour

« Notre Office 365 hébergeait 450 menaces graves réparties sur toutes sortes d'utilisateurs. Email Threat Scanner a identifié les utilisateurs les plus à risque. C'est une analyse toute simple dont la configuration a pris moins d'une minute et qui a scanné toutes nos boîtes aux lettres. Il en est ressorti un rapport détaillé que j'ai pu montrer à notre DSI. »

Brian Gancherov

VP solutions de sécurité, Entisys360
Analysez votre environnement Office 365. C'est rapide, gratuit et sécurisé grâce à Barracuda Email Threat Scanner.